Après un incident monteur : Qantas suspend les opérations de ses Airbus A380

L’équipage a fait demi-tour et demandé une clairance pour un atterrissage prioritaire à Changi, où il s’est posé sans encombre. Il n’y a aucun blessé parmi les 433 passagers et 26 membres d’équipage présents à bord.

L’incident a touché le moteur n° 2. Les images montrent de dégâts conformes à une explosion non contenue au niveau de la partie haute pression – des débris ont été retrouvés sur l’île de Batam, en Indonésie – et que l’aile a été endommagée. On ignore encore les causes de cet incident sérieux. Le bureau d’enquêtes australien sera assisté des autorités singapouriennes, d’Airbus et de Rolls-Royce pour les déterminer.

En attente de davantage d’informations, Qantas a décidé de suspendre tous ses vols en A380. Elle exploite six exemplaires de l’appareil.

Emirates et Air France KLM ont en revanche décidé de maintenir leurs opérations. Elles n’ont pas choisi la même motorisation que Qantas : leurs A380 sont équipés de GP7200 d’Engine Alliance.

Singapore Airlines, dont les appareils sont également équipés de Trent, a décidé de reporter tous ses vols en A380 après que Rolls-Royce et Airbus lui ont conseillé de procéder à des vérifications techniques.

Lufthansa, également cliente du motoriste britannique, n’a pris aucune mesure similaire. (aerocontact, photo : Qantas)

 

Publier votre commentaire