Année fiscale 2018/2019 : Ethiopian Airlines atteint le cap historique de 12 millions de passagers

En dépit du crash en mars, de son Boeing 737 MAX, Ethiopian Airlines vole toujours plus haut dans le ciel africain. La compagnie a réalisé une hausse globale de ses performances dans les domaines financier et opérationnel au cours de son année fiscale 2018/2019 clôturé le 30 juin.

Dans une sortie médiatique en début de semaine, le PDG, Tewolde Gebremariam, a indiqué sans donner de chiffres détaillés, que la compagnie a dégagé un bénéfice net en hausse de 18% au cours de l’exercice fiscal  terminé au mois de juin . Ce bénéfice s’établissait à 6,8 milliards de ETB soit 210 millions d’Euros au cours de l’exercice précédent, 2017/2018.

Sur la même période, le trafic passager a bondi de 14%, franchissant pour la première fois de son histoire la barre des 12 millions de passagers. Ce trafic était de 10.6 millions de passagers au cours de l’exercice précédent.

La performance de la compagnie est d’autant plus exceptionnelle compte tenu de l’environnement opérationnel et concurrentiel très difficile en Afrique, où le prix du carburant, le principal facteur de cout de la compagnie est en moyenne 30% plus cher en Afrique.

Ethiopian Airlines réalise aussi cette bonne performance dans un contexte marqué par la pénétration agressive des transporteurs étrangers sur le marché africain, l’industrie aérienne africaine devant collectivement perdre de l’argent.

La suite sur Newsaero.

Publier votre commentaire