ANAC : former les policiers du COMPOL aux mesures de sûreté en aviation civile

Le climat d’insécurité qui prévaut actuellement dans le monde suite aux nombreux attentats perpétrés dans les aéroports a augmenté les mesures de prévention et de lutte contre ces actes criminels. C’est dans ce sens que la Direction de la sûreté et de la facilitation de l’ANAC a organisé  le 24 juillet 2017 dans la salle de réunion de l’ANAC, une sensibilisation à la sûreté de l’aviation civile à l’intention du personnel de l’Etat en fonction à l’aéroport (COM.POL).

L’instructeur national certifié en sûreté, M. Paul NZINZI a instruit les participants sur les notions rattachées au thème et les mesures à appliquer en cas de situation dangereuse pour l’aviation civile.

La sensibilisation a porté entre autres sur les thèmes suivants :

Les objectifs de la sûreté, les actes d’intervention illicites, les techniques de détournement d’aéronefs, les obligations internationales, l’organisation nationale de la sûreté, l’organisation aéroportuaire et les zones de compétence, les différentes zones de sûreté d’un aéroport, les règles de circulation dans un aéroport, et conduite à tenir en cas  de découverte d’objets suspects à l’aérogare ou en zone de sûreté de l’aéroport, etc.

NZINZI a abordé ces points dans les détails en soulignant que la protection de l‘Aviation Civile contre les actes d‘intervention illicite est réalisée par une combinaison des mesures ainsi que des moyens humains et matériels (Annexe 17 de l‘OACI).

« Ces enseignements », a conclu M. NZINZI, « ont pour objectifs d‘inculquer aux personnels COM.POL, une culture  de sûreté et surtout ses priorités à savoir protéger l‘aviation civile contre les  actes  d‘intervention illicites ».

L’objectif visé par ces cours, comme l’exigent  le Programme National de Sûreté et le Programme National de Formation ainsi que  les normes et pratiques recommandées  de l’Annexe 17 de l’Organisation de l’Aviation Civile internationale (OACI), est de faire prendre conscience au personnel travaillant dans un aéroport des risques de sûreté dans le transport aérien.

Ces cours de sensibilisation ont été très riches du point de vue des échanges entre les participants, mais aussi pour la promotion des concepts de sûreté de l’aviation entre l’autorité compétente de l’aviation civile et le personnel de l’Etat en poste à l’aéroport. (rsm)

Publier votre commentaire