ANAC / Direction de la Sûreté et de la Facilitation : formation 123 base

L’amélioration du niveau de sûreté des aéroports constitue aujourd’hui un objectif prioritaire pour l’ANAC,  face à la montée en puissance des phénomènes terroristes sur le continent africain et des actes illicites concernant le transport aérien.

C’est dans ce cadre que la Direction de la sûreté et de la facilitation organise du 18 au 22 juin une formation 1.2.3 BASE en sûreté dans la salle de formation de l’annexe des bâtiments de l’ANAC. Y prennent part les services compétents de l’Etat et les exploitants aéroportuaires du domaine aérien et du fret.

Mme Solange NDOUNA DGA ANAC lors de son mot de circonstance, a rappelé que cette formation a pour but de contribuer au renforcement du niveau de sûreté des aéroports  du Gabon et à la prévention des actes terroristes contre le transport aérien, en améliorant les connaissances du personnel des plateformes aéroportuaires.

Elle donne l’occasion aux apprenants d’acquérir des connaissances nécessaires sur les fondements de la sûreté ainsi que les instruments juridiques et réglementaires qui régissent la sûreté pour permettre la prise de décisions, la coordination et la mise en œuvre efficaces des mesures et procédures de sûreté conformément aux exigences internationales et nationales.

De plus ils vont apprendre toutes les techniques de base en ce qui concerne les techniques de déplacements à l’aéroport,  de communication et de coopération avec les autres entités ;  patrouille et garde, le concept  d’inspection/filtrage, les techniques de réaction aux situations d’urgence  les outils permettant la reconnaissance des armes et engins explosifs, le fonctionnement des équipements de sûreté.

A l’issue de cette formation les participants seront considérés comme des agents AVSEC.

Le Directeur de la sûreté et de la facilitation, M. Romuald Peggy’s SOUNGOU a préalablement souligné que cette formation résulte des recommandations de l’OACI à la suite de l’audit USAP-CMA qui a eu lieu au Gabon au mois d’août dernier. Il est question pour le Gabon de mettre un accent particulier sur la formation du personnel des entités impactant sur la mise en œuvre des aspects du programme national de sûreté pour atteindre l’objectif de culture de sûreté sur nos aéroports internationaux. (rsm)

Publier votre commentaire