ANAC : cérémonie de présentation des vœux

Chaque début d’année est le moment indiqué pour s’échanger mutuellement des vœux ;    prendre des résolutions et engagements destinés à améliorer ou à renforcer les résultats et objectifs recherchés. Pour ne pas déroger à la règle, une cérémonie de présentation de vœux a eu lieu le vendredi 05 janvier à l’ANAC.

Pour sa première séance de présentation de vœux en sa qualité de nouveau Directeur Général, M. Arthur NKOUMOU DELAUNAY, en prenant la parole, a présenté ses vœux de santé, de prospérité et de pleins succès à l’ensemble du personnel. « C’est un devoir », a-t-il souligné « de dresser un bilan rapide de l’année écoulée et de poser un regard prospectif sur celle qui débute. En effet l’ANAC étant composée de tous, il nous revient de la faire vivre ».

« 2017 a été une année assez compliquée comme vous le savez. Lors de ma première réunion avec vous, j’avais évoqué les problèmes financiers et de détournements financiers. Ce sont des choses qu’on aimerait ne plus ressasser et oublier une fois qu’on a passée l’année. Mais malheureusement elles ont une incidence sur le futur », a commenté le Directeur Général.

Le Directeur administratif et financier par intérim, M. Rahim Jhan NGUIMBI a ensuite présenté les états financiers de l’ANAC et a dressé un bilan exhaustif de la situation d’endettement dans laquelle se trouve l’agence.

Au regard de ce tableau peu reluisant, c’est un Directeur général confiant qui a tenu à rassurer son personnel en appuyant qu’il n’y avait pas de quoi s’alarmer. Il a promis avec la collaboration du comité de direction, de trouver des solutions et que le payement des salaires et des charges sociales restait sa priorité. Et pour cela, il a besoin du soutien de tous pour que l’institution retrouve ses lettres de noblesse sur le plan  financier.

« On est en train de faire un bon travail qui va porter ses fruits mais il faut nous donner beaucoup de temps pour rasseoir la comptabilité. J’en appelle à votre conscience professionnelle en vous demandant des efforts particuliers. C’est une étape temporaire mais je reste confiant. Nous avons chacun de nous une grosse part de responsabilité ».

Le point sur l’inscription du Gabon sur la liste noire de l’Union européenne a également été abordé. L’ANAC s’organise pour que l’OACI programme  une ICVM cette année dans notre pays et qu’à l’issue de celle-ci, une possible sortie de cette liste noire soit envisagée.

Prenant la parole le Directeur général adjoint, Mme Solange NDOUNA a dit pouvoir compter sur tout le monde. « Vous êtes des hommes et des femmes capables, donc tous ensemble nous allons mettre du nôtre pour sortir de ce  marasme financier » a-t-elle relevé.

Le Directeur juridique, M. Jhan Rahim NGUIMBI, aussi directeur administratif et financier par intérim, représentant le personnel a adressé les vœux au Directeur général ainsi qu’à toute sa famille. Il a exprimé le souhait que la venue d’un nouveau directeur général soit annonciatrice de la sortie de la crise et des lendemains meilleurs. Il a souligné que les perspectives envisagées sont de nature à améliorer la situation globale et à rehausser le taux de mise  en œuvre de l’ANAC, reste confiant sur les résultats positifs.

Après cette cérémonie, un cocktail a été offert au personnel. (rsm)

Publier votre commentaire