American Airlines : mystérieux malaises et atterrissage d’urgence

AmericanLes pilotes du vol AA109 d’American Airlines, opéré en Boeing 777-300ER, ont effectué un atterrissage d’urgence le 27 janvier dernier sur leur aéroport de départ, Londres Heathrow, après de mystérieux malaises ayant touché huit personnes a priori, dont six membres d’équipage.

Deux heures après avoir décollé, l’avion à destination de Los Angeles était au-dessus de l’Islande quand une hôtesse de l’air s’est évanouie dans l’allée près des toilettes de la classe affaires, selon le témoignage au DailyMail de Barbara Persons, médecin qui se trouvait parmi les passagers. Alors que celle-ci portait secours à l’hôtesse au sol, une seconde hôtesse de l’air s’est évanouie. Le mystérieux malaise (avec des sensations de faiblesse et des vertiges) touchera au total 6 membres de cabine et deux passagers, âgés de 40 et 60 ans. Le commandant de bord a demandé un atterrissage d’urgence sur son aéroport de départ : Heathrow.

A son retour sur la piste londonienne, le Triple Sept a été escorté par des véhicules d’urgence. Les passagers n’ont pas été autorisés à débarquer avant qu’un technicien ne vienne faire des tests sur l’air ambiant. Leurs bagages ont été examinés un par un. Mais les enquêteurs n’ont pas trouvé l’origine de ces mystérieux vertiges. Les passagers ont ensuite été transférés dans un hôtel dans l’attente d’un autre vol d’acheminement.

La compagnie aérienne américaine a confirmé que plusieurs occupants de l’avion avaient été pris de vertige.«Notre équipe de maintenance a effectué une inspection complète de l’appareil, y compris un vol d’essai, a ajouté un de ses porte-parole. Il n’a décelé aucun problème avec le Boeing 777-300. Par mesure de précaution, tous les filtres à air de l’avion ont été remplacés. » (Air Journal, photo : American)

Publier votre commentaire