Airbus met au point un drone pour inspecter ses avions

Airbus a développé un nouvel outil de maintenance à destination des MRO (Maintenance, Repair and Overhaul). Baptisé « Airbus’ Advanced Inspection Drone, » l’appareil automatique permet de vérifier le fuselage de l’avion à l’abri d’un hangar.

Le drone est équipé d’une caméra, d’un laser détecteur d’obstacles, d’un logiciel de planification de mission et d’un logiciel d’inspection et d’analyse dédié aux avions Airbus.

L’appareil automatique suit un cheminement prédéfini en amont, et acquiert les images nécessaires à l’analyse par un technicien situé au sol. Les images sont transmises à une station qui les compare avec un modèle numérique de l’appareil. Le logiciel génère un rapport d’inspection de manière automatique sous la surveillance de l’opérateur.

Le système sera disponible pour l’industrie à partir du 3ème trimestre 2018 après sa validation par l’EASA. Plusieurs démonstrations ont été menées auprès de compagnies aériennes et d’entreprise MRO.

Avec ce nouveau système, l’inspection prend 3 heures dont 30 minutes d’acquisition d’images par le drone. En comparaison, une inspection visuelle classique se fait depuis le sol ou en déployant une plateforme télescopique pour les parties supérieures de l’avion et peut durer jusqu’à une journée.

Cette nouvelle technologie s’intègre dans le projet « Hangar du Futur » initié en 2016 par Airbus à Singapour, qui combine l’utilisation de technologies innovantes et d’objets connectés : robots collaboratifs, drones, scanners, caméras et sondes non-destructives liés aux bases de données collectées par Airbus dans le cadre de Skywise. (aerobuzz.fr, photo: Airbus)

Publier votre commentaire