Airbus en novembre : 43 commandes, 89 livraisons

Airbus a enregistré le mois dernier 43 commandes pour ses familles A320 et A330, tandis que les 89 livraisons ont concerné l’ensemble de sa gamme – dont sept premières pour des compagnies aériennes internationales.

En novembre 2018, l’avionneur européen a enregistré de la part de la low cost easyJet la conversion en commandes fermes d’options sur 17 A320neo, portant à 147 le nombre de monocouloirs remotorisés attendus (dont trente A321neo). La spécialiste britannique du vol pas cher est le premier client au monde des monocouloirs Airbus. En Inde, Vistara a commandé 13 A320neo supplémentaires, pour un total de 50 attendus dont 37 pris en leasing ; et en Arabie Saoudite, SaudiGulf Airlines a ont signé un contrat portant sur dix A320neo.

Dans la catégorie des gros-porteurs, Airbus a enregistré des commandes provenant de l’opération Airbus Defence and Space portant sur trois A330-200, qui seront converties en avions ravitailleur / transport multirôle MRTT pour l’armée de l’air française.

Les commandes nettes d’Airbus entre janvier à novembre 2018 s’élèvent désormais à 380 appareils, soit 301 monocouloirs (290 en version neo et onze en version ceo), et 79 avions gros porteurs (22 A330neo et sept A330ceo, 36 A350 XWB et 14 A380).

Les livraisons de novembre ont concerné 54 clients, avec deux A220, 71 avions de la famille A320, trois A330, 11 A350 XWB et deux A380. Les «premières» du mois concernant les livraisons du premier A330neo à TAP Air Portugal et du premier A350-900 remis à China Eastern Airlines. L’A321neo a rejoint les flottes d’Arkia Israeli Airlines (qui devient opérateur de lancement pour la version long courrier A321LR), British Airways ainsi que Vietnam Airlines (via le groupe Aviation Capital). Les compagnies aériennes recevant leurs premiers A320neo étaient les low cost SalamAir à Oman et Flynas (via BOC Aviation) en Arabie Saoudite.

Depuis le débutde l’année, Airbus a remis à ses clients 673 avions de l’ensemble de sa gamme.Au 30 novembre 2018, le carnet de commandes (backlog) d’Airbus comptait 7337appareils, ce qui correspond à environ neuf années de production aux tauxactuels. (Air Journal)

Publier votre commentaire