Air Zimbabwe autorisée de nouveau à desservir l’Afrique du Sud

L’Afrique du Sud a autorisé Air Zimbabwe, la compagnie aérienne nationale zimbabwéenne, à desservir de nouveau Johannesburg après lui avoir interdit d’utiliser les aéroports sud-africains en raison de redevances aéroportuaires non payées, a annoncé la Compagnie des aéroports sud-africains (ACSA).

Il y a deux semaines, un Boeing 767-200ER d’Air Zimbabwe avait été empêché de quitter l’aéroport international O.R. Tambo de Johannesburg pour ne pas avoir payé les taxes d’aéroport. Le contentieux a trouvé une solution vendredi 25 octobre, Air Zimbabwe ayant réglé sa dette au gestionnaire de l’aéroport sud-africain, a confirmé un porte-parole de l’ACSA, sans toutefois indiquer le montant.

Selon l’ACSA, Air Zimbabwe est tenue de payer une fois par semaine à l’ACSA une somme en espèces pour couvrir les frais d’atterrissage, de stationnement et de service aux passagers pour un vol hebdomadaire vers Johannesburg. La compagnie zimbabwéenne basée à Harare croupit sous des dettes (300 millions de dollars fin 2018) et opère principalement quelques routes domestiques. Johannesburg en Afrique du Sud, reliée avec un vol par semaine en B767-200ER, est à ce jour sa dernière desserte internationale. (Air Journal)

Publier votre commentaire