Air France : vers une nouvelle grève du 23 au 26 juin ?

L’Intersyndicale ne relâche pas la pression sur la direction d’Air France et annonce un préavis de grève pour les 23, 24, 25 et 26 juin, qui pourra être « levé ou renforcé en fonction des annonces à venir de la direction ».

Les dix syndicats composant l’intersyndicale  estiment dans un communiqué intitulé « Stop ou encore??! », que le vote non « majoritairement exprimé » lors du référendum organisé auprès des salariés de la compagnie, « doit être entendu ». « Les salarié(e)s et l’intersyndicale ont su faire preuve de responsabilité et de patience », indique l’intersyndicale, qui prévient que ce préavis pourra être « levé ou renforcé en fonction des annonces à venir de la direction ». La direction a répliqué via un communiqué déplorant les quatre journées de grève annoncées « alors même que des mesures et actions concrètes seront présentées par Anne-Marie Couderc et Franck Terner », Directeur général d’Air France, lors du prochain CCE d’Air France prévu le jeudi 14 juin prochain.

La direction ajoute que « depuis le 15 mai, Anne-Marie Couderc, présidente d’Air France et d’Air France-KLM a rencontré l’ensemble des représentants des organisations syndicales d’Air France afin d’écouter, comprendre et ainsi pouvoir identifier les actions nécessaires. Elle poursuivra ce travail d’écoute auprès des salariés dans les prochaines semaines et partagera les conclusions avec le conseil d’administration d’Air France. »

Pour rappel, l’intersyndicale qui regroupe les trois syndicats de pilotes (SNPL, SPAF, Alter), deux syndicats d’hôtesses de l’air et stewards (SNPNC et UNSA-PNC) et cinq de personnel au sol (CGT?, FO, SUD, CFTC et SNGAF), représentant au total 52,6% des voix du personnel, plus l’UNAC,  a mené 15 journées de grève entre le 22 février et le 8 mai, un mouvement qui s’est conclu par la démission surprise d’Alexandre Janaillac, suite à un référendum qui lui était défavorable. L’intersyndicale réclame une augmentation générale de 5,1% en 2018. (Air Journal)

Publier votre commentaire