Air France : appel à la grève au sol à Roissy

Le syndicat Force Ouvrière (FO) a appelé à une grève au sol de neuf jours à l’aéroport de Paris-CDG pour dénoncer une hausse massive des agressions contre le personnel de la compagnie aérienne Air France.

Annoncé du 29 juillet au 6 aout 2017, en plein chassé-croisé des juilletistes et des aoutiens, l’appel à la grève de FO entend dénoncer une hausse des agressions causée par « le sous-effectif chronique », « l’automatisation de certains services » et les temps d’attente trop longs en raison d’un « manque criant de policiers aux postes de contrôle d’immigration?». Plus de 70 accidents du travail auraient été déclarés en une seule journée par des agents Air France à l’enregistrement ou à l’embarquement, affirme le syndicat. Un de ses représentants décrit dans Ouest France « une situation de chaos », les salariés d’Air France servant de « punching-ball?pour les passagers excédés par les longues files d’attente » provoquées depuis des mois par le durcissement des contrôles aux frontières : «?on ne compte plus les agressions verbales?» et les agressions physiques se multiplient à l’encontre du personnel qui doit également gérer des «?rixes entre passagers?», assure-t-il.

Air France a déploré un appel à la grève lancé en pleine période de grands départs, mais assure qu’il n’y aura pas de perturbations dans le programme de vol. Le groupe ADP qui gère l’aéroport Charles de Gaulle annonçait mardi que les temps d’attente aux contrôles des passeports depuis la mi-juillet et l’arrivée de 100 policiers supplémentaires. « pour faire face au pic d’activité de l’été ». (Air Journal)

Publier votre commentaire