Air Côte d’Ivoire passe à l’Airbus A319neo

La compagnie aérienne Air Côte d’Ivoire a apparemment commandé deux Airbus A319neo, et attend désormais trois monocouloirs remotorisés.

La commande initiale annoncée en 2016 par la compagnie nationale ivoirienne portait sur deux A320neo et deux A320, qui devaient alors rejoindre une flotte comprenant quatre A319 (12 sièges en classe Affaires, 96 en Economie) et un A320 (12+138), tous pris en leasing, ainsi que quatre Bombardier Dash-8 Q400 (7+60). Air Côte d’Ivoire avait sélectionné les moteurs CFM, et selon Airbus avait « choisi la famille A320 pour sa cabine plus large, ses faibles coûts opérationnels et son excellente efficacité en termes de consommation ». Mais les derniers listings d’Airbus, comme noté par Flightglobal, indiquent une commande modifiée : la compagnie basée à l’aéroport d’Abidjan attend désormais un A320neo et deux A319neo.

Aucun communiqué n’a officialisé cette conversion, mais il s’agit d’une bonne nouvelle pour le plus petit des monocouloirs remotorisés d’Airbus : le total des commandes s’établit à 55 appareils dont 20 attendus par Avianca Argentina, trois en version ACJ, et trente attribués à des clients anonymes.

Rappelons que l’A319neo a été certifié le mois dernier en version équipée de moteurs CFM International LEAP-1A, à la fois par la FAA des États-Unis et des autorités européennes de navigabilité de l’AESA. L’A319neo, qui avait effectué son vol inaugural en mars 2018, est le fuselage raccourci de la gamme de produits A320neo d’Airbus. Il peut accueillir 140 passagers en deux classes ou jusqu’à 160 dans une configuration haute densité, avec une autonomie pouvant atteindre 3750 milles marins, tandis que ses performances de décollage « impressionnantes » lui permettent d’opérer même dans les aéroports les plus difficiles et les plus éloignés selon le constructeur européen. (Air Journal, photo: Airbus)

Publier votre commentaire