Mali / Air Cocaïne : les arrestations se succèdent

« Air Cocaïne » est le nom donné au Boeing 727-200 qui a atterri en plein désert malien en novembre 2009 avant d’être incendié et qui est soupçonné d’avoir transporté une grande quantité de drogue. Début mars le pilote français Eric Vernay, soupçonné d’être le cerveau d’Air Cocaïne, avait été arrêté par les enquêteurs maliens et mis sous mandat de dépôt à Bamako. Aujourd’hui, ce sont trois autres complices présumés qui ont été arrêtés. Parmi eux, un PDG d’une agence de voyages Go-voyages-Mali.

Les deux autres personnes arrêtées le 20 mars dernier seraient deux richissimes arabes possédant luxueuses voitures et superbes villas dans un quartier résidentiel de Bamako, capitale du Mali.

Le scénario probable d’Air Cocaïne semble tiré d’un film. Après avoir atterri sans problème sur une piste naturelle séchée, en plein désert du côté de Tarkint, dans la région de Gao au Mali, les contrebandiers auraient récupéré la cargaison puis dégagé l’avion hors de la piste, l’auraient aspergé d’essence avant d’y mettre le feu, sans doute pour faire disparaître toute empreinte. (Air Journal)

 

Publier votre commentaire