AFRAA : 8,1 milliards de dollars de perte en revenus pour les compagnies africaines en 2020

Les transporteurs africains voient leurs trésoreries drastiquement s’effriter alors que les restrictions de voyages persistent sur le continent. La dernière mise à jour de l’Association des compagnies africaines (AFRAA), montre que la crise du COVID-19 pourrait entraîner une chute des revenus de 8,103 milliards de dollars en 2020 pour les compagnies africaines, soit une baisse de 68% par rapport à 2019. Ces chiffres sont encore plus alarmistes que les prévisions d’avril de l’IATA qui tablaient sur une perte annuelle de 6 milliards de dollars.

Dans un webinaire organisé ce vendredi 29 mai, l’AFRAA a fait remarquer que plus de 95% de la flotte africaine est clouée au sol depuis l’entrée en vigueur des restrictions de voyage en mars ; la capacité a par ailleurs baissé de 77,7% en avril puis 90% en mai.  Selon l’institution, qui regroupe 45 compagnies africaines, la crise de liquidités devient une préoccupation sérieuse qui pourrait engendrer des faillites en cascade dans les mois à venir.

Pour Abderahmane Berthé, secrétaire général de l’AFRAA, le soutien financier des gouvernements africains devient une impérieuse nécessité et devrait être l’une des priorités en ces temps difficiles.

La suite sur Newsaero.

Publier votre commentaire