Actu constructeurs: Boeing identifie des anomalies dans le stabilisateur horizontal du 787

Cette anomalie nécessite une inspection de toute la flotte de 787 et, si une anomalie est identifiée, une correction.

Le plan d’inspection et de modification a déjà été lancé sur la chaîne de production. Les inspections, dont Boeing estime qu’elles demanderont un voire deux jours par Dreamliner, doivent également avoir lieu sur les appareils d’essais avant leur prochain vol. Le cas échéant, la mise en œuvre des modifications prendra huit jours.

L’avionneur espère que le problème sera résolu dans le cadre du calendrier déjà fixé pour le programme. Il n’a donc pas repoussé la livraison du premier 787 à ANA, prévu pour la fin de l’année.

Le programme d’essais en vol a en effet passé la 1000e heure de tests la semaine dernière. Boeing a indiqué que cela correspondait à 40% des essais nécessaires à la certification de la première version de l’appareil. (aerocontact, photo: Boeing)

 

 

 

Publier votre commentaire